Témoignages

Trois questions, posées aux participants, qui peuvent éclairer ceux et celles qui considèrent rejoindre une formation Ecoute Mutuelle Initiation…

(collecté au printemps 2020)

Une attention aux stimulations émotionnelles

Qu’avez-vous appris de nouveau dans cette formation?

J’ai appris une nouvelle forme d’écoute que j’appellerai passive-active. A faire la différence entre une écoute-discussion et des invitations. J’ai découvert une forme efficace de distanciation avec mes propres émotions. Et j’ai appris à être attentif à mes restimulations. La grande découverte et difficulté est le concept des invitations.

Quelles connaissances aviez-vous déjà?

Un certain nombre de connaissances théoriques, mais jusqu’à lors jamais exercées ni vécues en pratique.

Que gardez-vous de cette formation dans votre quotidien?

Prêter plus d’attention à mes restimulations, de façon à mieux écouter les autres, et dissocier mes propres émotions pour une écoute plus efficace et une meilleure compréhension des situations.

Un pacte de bienveillance

Qu’avez-vous appris de nouveau dans cette formation?

Qu’il ne suffit pas de vouloir comprendre ses émotions pour mieux vivre avec elles, qu’il faut en comprendre le mécanisme. Qu’il y a une technique à apprendre, à expérimenter, une façon de faire rigoureuse pour apprendre à mieux être. Que l’écoute mutuelle se base sur une très grande confiance que l’on accorde à quelqu’un qui ne me veut que du bien. C’est un pacte de bienveillance, un potentiel de force que je lui accorde et sur lequel je peux m’appuyer. J’ai encore du mal à croire que c’est bien vrai. Je l’ai vécu pendant 4 jours. Je veux le tester à l’épreuve du temps.

Quelles connaissances aviez-vous déjà?

Aucune, je l’identifiais proche des accords toltèques, à la communication non-violente.

Que gardez-vous de cette formation dans votre quotidien?

Quand une émotion m’empêche de faire mon travail, ou si elle surgit quand quelqu’un me parle ou si elle brouille ma communication, j’essaye d’en prendre conscience, et je me donne un temps court (avec timer) pour lui parler. Par la suite, je me donne en projet de trouver un facilitant (je n’aime pas vraiment ce mot, un partenaire d’écoute…) pour avancer dans ce travail. La forte impression (qui je l’espère deviendra une conviction) que le changement est possible. Que parler de soi à quelqu’un ne me met pas forcément en danger. Un TNTB chaque jour devient une habitude que je joins à une prière du matin. Je garde, je l’espère de nouveaux amis à retrouver.

Une volonté farouche

Qu’avez-vous appris de nouveau dans cette formation? TOUT

Quelles connaissances aviez-vous déjà?

de part mon expérience en suivi thérapeutique, je savais déjà certaines choses sur la thérapie/ l’accompagnement émotionnel(lle), j’avais quelques notions sur l’écoute mutuelle et la CNV

Que gardez-vous de cette formation dans votre quotidien?

une volonté farouche de gérer mes émotions pour moi et pour les autres

Un grand remue-ménage

Qu’avez-vous appris de nouveau dans cette formation?

Reconnexion à des émotions sur lesquelles j’ai besoin de travailler pour les apprivoiser, les accepter. Oser parler de ce que je recherche, de ce qui me contrarie, de ce qui me blesse, de ce qui m’empêche d’avancer dans des projets importants pour moi.

Quelles connaissances aviez-vous déjà?

Une séance de 3h en février 2020 dans le cadre de l’association soin et spiritualité

Que gardez-vous de cette formation dans votre quotidien?

Un grand remue-ménage émotionnel, sortie de ma zone de confort, avancées inattendues, intérêt sincère à l’écoute des participants, être touchée au coeur par l’authenticité de ce qui se passe pendant ces réunions et sessions.

Mettre les jugements de côté

Qu’avez-vous appris de nouveau dans cette formation?

J’ai appris à écouter les autres avec plus d’empathie, que répondre n’est pas toujours nécessaire, que l’écoute seule est déjà très utile J’ai appris à mettre mes jugements de côté et à écouter des gens à qui je n’aurais pas parlé dans un autre contexte et j’ai découvert des personnalités nouvelles J’ai appris à dire non à ce qui ne me convient pas

Quelles connaissances aviez-vous déjà?

Je savais déjà libérer mes émotions sans penser ce que je disais avec des proches, mais dans un moins bon cadre qu’ici

Que gardez-vous de cette formation dans votre quotidien?

Il est sûrement trop tôt pour le dire, j’attends d’avoir plus de recul

Une capacité d’écoute accrue

Qu’avez-vous appris de nouveau dans cette formation? Parler en se connectant a ses émotions

Quelles connaissances aviez-vous déjà? Aucune

Que gardez-vous de cette formation dans votre quotidien? Encore trop tôt pout le dire mais une capacité d écoute accrue

Trouver des Tout Nouveau Tout Bon pour retrouver de l’énergie

Qu’avez-vous appris de nouveau dans cette formation? Un cadre pour travailler sur les émotions de manière secure et en confiance

Quelles connaissances aviez-vous déjà? Je connaissais juste les principes généraux mais pas les bases de la technique.

Que gardez-vous de cette formation dans votre quotidien? Je garde l’idée de trouver dans chaque situation un TNTB pour me redonner une énergie positive…

L’apport du travail de groupe et le questionnement

Qu’avez-vous appris de nouveau dans cette formation? Une approche et un cadre nouveau de communication. L apport du groupe dans cette démarche.

Quelles connaissances aviez-vous déjà? La bienveillance, l écoute personnelle et professionnelle. Le sens de la confidentialité et du non jugement.

Que gardez-vous de cette formation dans votre quotidien? Un enrichissement, du partage. Mais aussi des doutes: suis je assez en confiance pour exposer mes émotions au sein d un groupe alors que le one to one ne me pose aucun problème ? Ai je envie de me livrer à des personnes que je n aurai pas choisies dans un autre contexte de travail sur moi.

Un principe d’écoute totale

Qu’avez-vous appris de nouveau dans cette formation?

Le fonctionnement de l’écoute mutuelle, ses différents outils, ce temps égal d’écoute et de parole en étant travaillants comme facilitants au même niveau, dans un climat de profonde bienveillance.

Quelles connaissances aviez-vous déjà?

J’avais déjà travaillé en dynamique émotionnelle, sur ce même principe de convoquer l’émotion enfouie, dans un climat de bienveillance. A la différence que cela s’effectuait toujours en grand groupe, ce qui pour moi n’était pas évident. Le fonctionnement possible à deux en écoute mutuelle me convient beaucoup mieux.

Que gardez-vous de cette formation dans votre quotidien?

Ce principe d’écoute totale, pendant un temps précis, sans jugement, dans la bienveillance absolue. Et réciproquement, ce temps de parole où on se sent libre de reconnecter avec une/des émotions enfouies sans peur d’être jugé, dans un climat de confiance et de douceur.

%d blogueurs aiment cette page :