Et ensuite?

Chacun, chacune son rythme! Après une formation initiale, certains se satisfont des bénéfices de leurs nouveaux talents, et les mettent en place dans leur vie quotidienne. D’autres veulent immédiatement continuer à apprendre, se perfectionner, voire, devenir formateurs.

Après la formation initiale, vous êtes officiellement EMiste (en France) et membre du CCI (au niveau international).

Vous pouvez rencontrer d’autres personnes, fixer des temps de session avec eux, participer aux rencontres nationales et internationales.

Pour le monde francophone, vous obtenez l’accès au réseau des autres EMistes et vous pouvez fixer des temps avec eux, y compris par skype ou par téléphone.

Vous restez bien sûr les bienvenus dans les futures séances de formation initiales, avec l’accord du formateur.

Des rencontres régulières ont lieu à Paris, une fois par mois, sur des thèmes tels que : « Gérer le stress », « Progresser dans ses projets », « Apaiser la relation à ses parents » « Écoute mutuelle et vie familiale », « Accompagner la mort », « Écoute mutuelle et relations amoureuses », « Les enfants ! EM et pédagogie », « Écoute mutuelle et lutte contre les discriminations », « L’écoute mutuelle comme catalyseur d’autres méthodes », « Bonnes pratiques transposables dans la vie associative et professionnelle », « Les bénéfices de bien connaître son univers émotionnel », « Soutien au leadership ».

Si vous souhaitez vous engager dans un processus de certification, pour devenir vous-même formateur ou formatrice en EM, vous pourrez devenir assistant puis enseignant en formation, avant de voler de vos propres ailes.

%d blogueurs aiment cette page :